Catégories
immobilier en Thaïlande

Comment financer son investissement immobilier en Thaïlande ?

La Thaïlande est un pays qui attire de plus en plus d’investisseurs, surtout des étrangers qui souhaitent profiter des paysages paradisiaques que le pays offre. La plupart des expatriés optent pour des investissements locatifs et d’autres encore pour des résidences secondaires. La majorité des villes du pays sont très fréquentées, ce qui favorise la croissance économique et crée de nouvelles opportunités en termes d’immobilier. La Thaïlande est un pays en plein essor et plein d’opportunités. Quel que soit le type d’investissement immobilier en Thaïlande pour lequel vous optez, il est nécessaire d’avoir des solutions de financement, quelles sont les différentes options disponibles ? Que proposent les banques européennes en termes de prêts ? Est-il possible de se tourner directement vers les banques thaïlandaises ? De nombreux facteurs sont à prendre en compte pour atteindre ses objectifs.

Comment financer son bien immobilier avec une banque européenne ?

En général dans le cadre d’un investissement immobilier en Thaïlande ou à l’étranger, les expatriés préfèrent faire appel à leur banque en Europe afin d’obtenir un prêt immobilier. Ces banques imposent généralement des conditions assez rigoureuses, encore plus quand il s’agit d’investissements à l’étranger. De nombreuses garanties sont généralement demandées aux futurs investisseurs cela peut être une hypothèque sur un bien que vous possédez sur place, une caution bancaire ou encore un nantissement sur des valeurs en votre possession. L’hypothèque d’un bien dont vous êtes propriétaire consiste à mettre en garantie un bâtiment, le montant du prêt qui vous sera alloué pourra varier entre 60 et 70% de la valeur du bien. L’hypothèque doit bénéficier de l’agrément d’un notaire. Le nantissement sur les valeurs mobilières en votre possession concerne les actions, les contrats d’assurance-vie ou des parts dans une entreprise. Ces valeurs peuvent faire office de garanties pour obtenir un prêt immobilier. Les valeurs mobilières peuvent être nanties jusqu’à la totalité de leur valeur. En vous prêtant de l’argent, la banque prend en considération le risque lié aux actifs nantis, plus ils sont risqués, moins la somme prêtée sera importante. Quant à la caution bancaire, elle implique que l’emprunteur bloque sur son compte, la somme équivalente au montant de l’emprunt. La somme bloquée sera restituée à l’emprunteur lorsque tous les accords du contrat de prêt seront respectés et que ce dernier sera arrivé à son terme.

vente villa en thailande

Les personnes qui ne peuvent pas solliciter un emprunt pour acheter un bien immobilier en Thaïlande, faute de garanties ou pour d’autres raisons, peuvent opter pour d’autres solutions. En effet, si vous avez besoin d’une somme moins importante, vous pouvez vous tourner vers une avance sur votre contrat d’assurance-vie ou vers un prêt à la consommation. Un prêt à la consommation est moins compliqué à obtenir et exige moins de garanties, vous pouvez-vous en servir comme vous le souhaitez. Ces prêts peuvent atteindre la somme de 70 000 euros à rembourser en moyenne sur cinq ans. Si vous optez pour une avance sur votre assurance-vie, vous pourrez satisfaire un besoin sur le moment sans modifier votre contrat d’assurance. Les conditions et les montants sont à négocier avec votre assureur. Ce type de prêt est soumis à des agios qui augmentent avec le temps, alors il vaut mieux rembourser le plus vite possible. Il est donc préférable de solliciter ce prêt pour des besoins sur le court ou le moyen terme.

Comment obtenir le financement d’un bien immobilier par d’autres moyens ?

En marge du financement par une banque en Europe, d’autres possibilités de financement de projets immobiliers en Thaïlande existent. L’une des méthodes les plus courantes est le financement par une banque installée en Thaïlande. Avant de vous lancer dans cette opération et de solliciter ce type de financement, il faut savoir que les taux d’intérêt des emprunts en Thaïlande sont plus élevés qu’en France. Ces taux peuvent monter jusqu’à 8%, tandis qu’en France ils sont de 2% fixe. Il faut aussi savoir que les banques en Thaïlande sont réticentes à faire des prêts aux étrangers et les nombreuses contraintes peuvent être lourdes pour les emprunteurs. Il est souvent préférable d’obtenir un prêt dans son pays d’origine. Une autre option de financement est de se tourner vers les promoteurs immobiliers. Les promoteurs immobiliers ont la capacité de faire bénéficier de crédits vendeurs aux potentiels acheteurs. Les promoteurs en Thaïlande proposent des offres de financement au cours du processus d’achat de biens immobiliers. En général lors de l’acquisition du bien, les acheteurs peuvent apporter un minimum de 50% de la valeur dudit bien et bénéficier d’un crédit sur une durée de 10 ans, afin de payer le reste de la somme due. Si le bien est acquis dans un but d’investissement locatif, les versements effectués par les locataires servent à rembourser le promoteur, jusqu’à ce que la somme totale soit remboursée.

immobilier à hua-hin

Peu importe l’option de financement que vous choisissez pour acquérir des biens immobiliers en Thaïlande, il est toujours important de se tourner vers des professionnels. Si vous optez pour un emprunt à la banque, en Europe ou en Thaïlande, chaque région du monde présente des avantages et des inconvénients. Chaque pays est soumis à des régulations très précises en termes de prêts bancaires. Les conditions et contraintes du prêt bancaire dépendent du type de crédit, il est donc plus sage de se tourner vers des professionnels experts en emprunts immobiliers qui vous accompagneront et vous donneront des conseils. Si vous sollicitez un prêt en Thaïlande, l’idéal serait de vous faire accompagner par un professionnel qui sait parler Thaïlandais. Vous devez opter pour la solution qui répond à vos besoins avec ses avantages et ses inconvénients, aucune situation ou option n’est semblable aux autres. Chaque situation est particulière et peut être résolue de plusieurs manières différentes. Une fois que vous avez l’assurance d’obtenir votre financement, et que vous savez quel bien immobilier vous souhaitez acquérir, vous devez vous informer sur les différentes procédures qui entourent l’acquisition. Une fois de plus, rapprochez-vous de professionnels dans le domaine de l’investissement immobilier qui pourra vous accompagner dans la procédure afin de vous faciliter chacune des étapes, mais qui pourra aussi vous éviter les différentes arnaques dont vous pourriez être victime en Thaïlande ?